• Une étoile est née

     

     

    « S’ils te regardent bizarrement, fais pas attention, on ne se fond jamais dans la masse quand on est fait pour briller. »

     

                                                     Wonder : Photo Jacob Tremblay

    C’est le message que chuchote Olivia à l’oreille de son frère qui va à l’école pour la première fois de sa vie de onze ans. Jusqu’à présent, sa maman a été son seul professeur. Augustin refusait d’aller à l’école. Son père lui enlève son casque de cosmonaute avant de le lancer dans le grand cirque scolaire. Augustin cache son visage déformé, atteint de la maladie de Treacher-Collins, une mutation génique qui déforme les os du visage.

    Wonder (27 décembre) est typiquement le spectacle familial de cette fin d’année, hors film d'animation. Il nous invite à changer notre regard sur ce qui paraît différent de nous. Changer de point de vue pour rencontrer l’autre tel qu’il est, où il est. Augustin a déjà subi vingt-cinq opérations de chirurgie esthétique. Son physique ingrat constitue sa singularité. Il doit composer avec et ses copains aussi.

                                                                       Wonder : Photo Elle McKinnon, Jacob Tremblay

                                   « Avec le temps, on s’habitue, on ne voit plus la différence », dit un garçon de sa classe.

    Augustin bénéficie du soutien inconditionnel de ses parents et de sa sœur. Olivia souffre de l’attention sélective dévolue à l' accompagnement de son frère handicapé. Mais elle a choisi de se fondre dans le décor afin de ne pas être une source de tracas supplémentaire. Olivia rencontre Justin, enfant unique, couvé par sa mère. Malgré sa timidité, Justin aborde Olivia et l’incite à s’inscrire à un cours de théâtre. Deux solitudes se rencontrent, s’épaulent et entament une belle romance.

                                                                 Wonder : Photo Izabela Vidovic, Nadji Jeter

    Augustin aussi gagne des points de popularité. Jack (également élevé par une mère seule) devient un vrai partenaire de jeu et de travail. Augustin aide son premier ami en délicatesse avec les sciences. Ils jouent à la guerre des étoiles, dont plusieurs personnages circulent dans l’école. Augustin appelle souvent Chewbacca, le singe homme, dans les moments difficiles. L’aspirant cosmonaute grimpe souvent sur une étoile ; voyager dans la galaxie élargit l’univers étriqué de sa chambre refuge.

                 Wonder : Photo Jacob Tremblay, Owen Wilson        Wonder : Photo Julia Roberts

    Jack et Augustin décident de construire une chambre noire grandeur nature en guise de projet de fin d’année. Ils invitent petits et grands à entrer dans la pièce obscure et à regarder le monde inversé à travers le viseur.  Renverser ses préjugés, surmonter ses peurs, inverser son regard sur le monde, Stephen Chbosky enfonce le clou parfois à gros coups de marteau. Qu’importe, ses intentions sont semées de bons sentiments. Le cinéaste s’est laissé convaincre de reprendre le chemin de l’école après l’inoubliable Monde de Charlie (encore une rentrée scolaire, mais chez les ados, d'après son propre livre). Il adapte cette fois un roman de R.J. Palacio paru en 2012 et vendu à plus de cinq millions d'exemplaires dans le monde. L'écrivain a écrit sa première œuvre après avoir détourné la tête en croisant un enfant atteint d’une malformation cranio-faciale. Elle a parlé avec de nombreux enfants atteints par ce terrible désordre génétique. Elle a réussi à percevoir ce qu’ils ressentent. Le cinéma a pris le relais et nous offre un récit touchant et optimiste, excellent renforcement de l'estime de soi, toujours bon à prendre avant l'année nouvelle que 

                       je vous souhaite emplie des lumières de nos belles différences.

     

                                                      Wonder : Photo Izabela Vidovic, Jacob Tremblay, Julia Roberts, Owen Wilson

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :