• Un brin de promotion

                                                         

                                                                 Un brin de promotion

     

    Voici en primeur la couverture du livre qui a généré CinEmoithèque. L'ouvrage part à l'imprimerie cette semaine. Il sera d'abord  disponible dans toutes les "bonnes" librairies de France et de Belgique, de Suisse et du Québec ensuite. J'éprouve une joie tranquille  à l'issue d'une écriture dont la conception a commencé en janvier 2013 après avoir vu A Dangerous Method.

    «Si tant et tant de films – chacun connaît les siens- nous aident à accepter de vivre, en nous révélant et masquant tout à la fois notre incomplétude, c’est peut-être que chaque film aimé du plus profond de nous même, nous permet de faire l’économie d’une crise de folie»  (Marcel Oms

    Entre le cinéma et moi, il y a une longue histoire commencée au seuil de l’enfance. L’envie m’a pris sur le tard  de partager mon amour du grand écran. J’ai voulu clarifier l’amorçage thérapeutique spécifique au cinéma. Ce livre part et parle d’une expérience de cinquante-cinq ans de fréquentation des salles obscures. Il aboutit à un florilège de films porteurs d’optimisme, d’espoir et de changement, tremplins vers l’inattendu et la mobilité psychique. 

    Ces cent quarante pages publiés  chez Chronique sociale me tiennent à coeur. Elles constituent l'aboutissement de deux ans de recherche, de formations et d'écriture. J'ai voulu toucher un large public, qu'il soit profane ou engagé dans la relation d'aide, cinéphile ou spectateur occasionnel, intéressé ou étranger à une approche thérapeutique. L'ouvrage concilie ciné-biographie, psychologie et récits de films inspirants. 

     

                                               

    En écrivant ce livre, l'idée m'est venue de créer des ateliers de ciné-thérapie, fondé sur les thérapies narratives, la Gestalt-thérapie et la puissance émotionnelle du cinéma. Deux sessions ont déjà eu lieu. Vous pouvez en lire le déroulement dans  Prise de conscience et Histoires en cascade.

    Une troisième journée est prévue le 18 avril,  premier volet d'une série sur les fratries. Il ne manque plus qu'une personne pour que l'atelier ait lieu. N'hésitez pas, n'hésitez plus à expérimenter le chemin d'une nouvelle narration  personnelle, d'une meilleure fluidité de contact avec le monde.Le cinéma  représente le tremplin idéal vers une nouvelle interprétation de son histoire de vie.

    J'en ai fini avec l'auto promotion. J'espère vous rencontrer lors des signatures prévues au Chapitre XII et au Point Virgule.

    Un mot sur une sortie exclusivement belge demain 8 avril (prochainement en France). Boychoir me chante. Parce que réalisateur canadien, Dustin Hoffman et un faible pour les histoires de rédemption et le chant choral. Le film est sorti le 27 mars au Québec. Les critiques sont partagés, les anglophones étant plus enthousiastes que les francophones. Mais de l'avis général, François Girard a réussi un beau film. J'attends vos réactions pour donner ma voix.

                                                                 

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Avril 2015 à 20:20

    je l'achèterai surement... je suppose que je l' 'trouverai en librairie

    Sinon, Patrice, je te l'achète..

    Bravo en tous cas!

    2
    Samedi 11 Avril 2015 à 07:05

    Merci. Oui, dans les librairies.

    Patrice

    3
    Vendredi 17 Avril 2015 à 10:12
    argoul

    Bravo ! Te voilà papa une nouvelle fois. Que la bouteille à la mer rencontre ses lecteurs.

    Amicalement

    4
    Vendredi 17 Avril 2015 à 10:19

    Et grand-père une sixième fois en septembre, ce qui est très bien aussi.

    Belle journée.

     

     

     

    5
    Michel
    Jeudi 23 Avril 2015 à 11:58

    J'ai bloqué la date du 26 mai à Namur, l'occasion d'acheter le livre et surtout de t'entendre sur cette belle aventure... Michel

    6
    Jeudi 23 Avril 2015 à 15:13

    Au 26 alors. Merci Michel.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :