• Touché!

     

     

                 L’USS Nebraska (SSBN-739)

     

    Le niveau d’alerte est à dix sur une échelle de dix. Dissuasion nucléaire armée à son paroxysme.

    L’Effroyable s’est dilué dans les abysses. Jargon hermétique et poésie.

    "Il va rejoindre le point magique. Donnez-moi une solution, une minute, vite ! /J’adopte! "

    On se tait, on écoute!  L'homme relaie la machine. L’oreille d’or sonde l’écho ténu de la menace masquée.

     

                                     Le Chant du loup : Photo François Civil

    Erreur proscrite. Les nerfs sont soumis à rude épreuve, spectateurs inclus. L'erreur est humaine, la bravoure aussi. 

    D'un réalisme époustouflant. Nous sommes vrillés au submersible, prisonniers de la procédure fatale. Dispositif terrifiant, inexorable.

    Le chant du loup coule tous les films de sous-marins américains.

    Une bonne centaine de veilleurs nucléaires croisent aujourd'hui incognito dans les eaux profondes de la terre.

    Cette force de frappe dormante couve un bellicisme dément. Ne réveillons pas le loup qui dort en nous.

     

                                                             Le Chant du loup : Affiche

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :