• Souviens-toi

     

     

    Certain commencent à penser l’après.

    Je pense au présent.

    Je lis un livre de Joyce Carol Oates, L’homme sans ombre. Une jeune neuropsychologue suit un patient devenu incapable de mémoriser de nouvelles informations plus de septante secondes. Sa vie se conjugue au présent éphémère. Subsiste des bribes de son passé.

                                                    L'homme sans ombre par Oates

        Quels souvenirs garderons-nous de cette période de réclusion volontaire ? Quelles habitudes nouvelles conserverons-nous ?

                                                    À chacun son album singulier de souvenirs.

    Pour les habitudes, le phénomène de la culture de salon pointe le bout du nez au détriment de la culture de sortie.

    Les Français regardent la télévision en moyenne 1h30 de plus par jour depuis la mi-mars. La Belgique ne fournit pas de chiffres, mais on peut supposer la même tendance. Ce sont surtout les 15-24 ans qui dopent l’audience. Les familles se recomposent autour du petit écran, adoré ensemble.

    Les abonnements aux plateformes payantes de films flambent. L’offre augmente. Disney + débarque en France le 7 avril. La date de lancement est maintenue, évidemment. Au programme 500 longs-métrages, 300 séries et 25 nouveautés.

                                                         Famille regarder la télévision sur le canapé à la maison Banque d'images - 99534219

    Chez nous, l’opérateur majeur de télécoms lance une 5G « light » dans trente communes, sans la moindre concertation. Plusieurs communes dénoncent ce coup de force, inquiètes de la pollution éléctromagnétique générée par le bombardement intensif d’ondes nocives. C’est très énervant d’entendre la phrase ritournelle dans les médias acquis aux bienfaits de la 5G : à ce jour aucune étude ne prouve la nocivité de cette technologie. Et j’ajoute : aucune étude ne prouve non plus son innocuité, tandis que les conclusions attestant des effets néfastes sur la santé s’accumulent.

    Proximus, l’opérateur indélicat, mise sur la soif de bande passante, décuplée en confinement, en vue de séduire un public désireux de télécharger des contenus (séries, films, documents) à grande vitesse. Toujours plus vite, toujours plus nocif.

    Culture de salon encouragée par l’excellente initiative de nombreux musées d’ouvrir leurs portes virtuelles. Le Louvre, fermé très tôt, connaît une belle fréquentation en ligne.

    Autre initiative bienvenue, les éditions du Seuil proposent  un livre par jour en accès libre.

    L’assignation à domicile inspire les pires et les meilleures initiatives. À nous de faire le tri, d’imaginer le bonheur futur de prendre le livre en mains, de visiter physiquement le musée balisé sur Internet ou de regagner la salle de cinéma, lieu irremplaçable d’aventures grandeur nature.

                                             

    Ah si j’avais pu voir 3h10 pour Yuma sur grand écran… Un western de 2007, ni passéiste, ni stéréotypé. Deux personnages forts, antinomiques, incarnent le désintéressement et la cupidité. Entre les deux, un adolescent cherche son héros : le père ou le voleur. Puissant.

    En guise de grands espaces, je vous propose d'écouter  Mozart, le concerto pour clarinette  en  A major, K. 622, l’adagio, à savourer en vous remémorant les images de Out of Africa.

       Out of Africa - Souvenirs d'Afrique : Photo          

     

                                                                                                 Out of Africa - Souvenirs d'Afrique : Photo Meryl Streep, Robert Redford


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :