• Resistente

     

     

                                                                                               Aquarius : Affiche

     

    Wallonie et Clara, même combat. L’entité fédérée francophone du royaume confédéral de Belgique bloque la signature d’un traité entre l’Union européenne et le Canada. Clara nargue un gros promoteur immobilier dans son appartement d’un immeuble de deux étages, l’empêchant de continuer à bétonner le front de mer de Recife.

    Aquarius cartonne au Brésil malgré une interdiction incompréhensible au moins de dix-huit ans (requalifiée ensuite aux moins de seize ans). L’intransigeance wallonne (à tort ou à raison, c'est selon) est plébiscitée dans un sondage minute sur le site d’un journal national. Plus de dix-neuf mille personnes ont voté, c’est quatre fois plus que d’habitude, du jamais vu !

    Le public apprécie les rebelles, porte-parole de minorités grandissantes, laminées par le rouleau compresseur de la mondialisation économique. Clara est seule contre tous, elle porte haut ses soixante six printemps. Après avoir vaincu le cancer, la fière insoumise entame gaillardement  un nouveau combat, cette fois contre la standardisation immobilière. 

                                                  Aquarius : Photo Sonia Braga

    Kleber Mendonça Filho  suit pas à pas l’urbanisation démentielle de Recife (3.7 millions d'habitants), rendue possible à coup de pots-de-vin. Les vieux quartiers sont rasés en violation des lois existantes (la dénonciation de la corruption explique la restriction au moins de seize ans). Une tour de 37 étages remplace cinq maisons avec jardin. Le cinéaste a expliqué la genèse de son quatrième film sur le sujet à la revue Positif.

    «J’étais très frappé par la force du marché qui vous pousse à accepter certaines choses presqu’ automatiquement…  …Que se passe-t-il quand une chose est  jugée inadéquate, périmée dans une société- même si elle est très bien- ? Pensez aux iPhone, ils pourraient durer 4 ou 5 ans, mais Mac fait en sorte que les anciens téléphones rament avec les nouvelles fonctionnalités.                 

    Ce petit sabotage vous pousse à acheter le dernier modèle. »                                                                                                       Clara rejette l’offre alléchante du promoteur. Elle n’en prend même pas connaissance, attitude qui ulcère sa fille. La veuve, mère et grand-mère, refuse d'être  déracinée. La mémoire familiale habite le vaste appartement aux murs garnis de 33 tours et de meubles hérités du passé, telle cette commode amenée par une tante vers 1910. Raser Aquarius, seul bâtiment de ce type à 7 kilomètres à la ronde, ce serait éradiquer cent ans d’histoire familiale.

    Clara résiste aux sirènes de l’argent  comme elle résiste au temps qui passe. Elle cultive son corps : baignade quotidienne, gymnastique, danse et musique à gogo. Elle partage et transmet ses passions musicales à ses neveux et petits-enfants. Clara adore la vie, orgueilleuse et indécrottable résistante.

                                                      Aquarius : Photo

    Elle mène seule un combat singulier que j’aurais aimé voir collectivisé en opposition organisée contre le grand capital. Clara est piégée dans son bastion englué dans une forêt de béton. Les ravages de promoteurs inhumains auraient mérité  une approche plus globale que le cas particulier de Clara. L’individualisation exclusive  du récit rend longuet les deux heures vingt cinq de projection, ponctuées d’un final expédié et frustrant.

    N’empêche, sorti le 28 septembre, Aquarius continue sa carrière dans de nombreuses salles belges et françaises. Le mythe de  David et de Goliath plaît toujours autant. Mon programme de rattrapage est terminé ; je ferai probablement l’impasse sur Fuocoammare. J’ai envie de toiles légères.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :