• Renouveau

     

     

    Comment est-ce Dieu possible, défigurer sa compagne à l’acide, coulée dévastatrice sur le visage, le torse et les bras. Pour Jade, Dieu n’existe plus (Dirty God). Sa vie est réduite aux rejets de sa laideur physique. Sa fille la traite de monstre. Sa mère la tient à distance. Seule une amie la soutient mais elle sort avec son ancien amoureux. Jade observe ce qu’elle ne pourra plus vivre. Alors vite, des palliatifs. L’amour virtuel sur Internet, une clinique miracle au Maroc et un job sous payé dans un centre d’appels pour réunir les 3.400 euros nécessaires à sa reconstruction.

     

                                            Dirty God : Photo Vicky Knight

    Jade erre d’impasse en impasse, va jusqu’à enfiler un niqab, devenu synonyme de libération,  voilant sa mutilation et son désespoir. Sa situation précaire dans un HLM miteux de Londres laisse peu d’espoir à un nouveau départ. Mais Jade s’accroche, dialogue avec sa fillette de deux ans par marionnettes interposées. Elles passent ensemble une nuit de galère. Une ultime désillusion scellera une tranche de vie amère avant d’accepter de composer avec l’inacceptable.

     

    Sacha Polak réussit à dépeindre la misère affective de Jade en évitant le misérabilisme. 

    Elle montre une femme déterminée qui cherche maladroitement les clés d’une survie honorable au sein d’une société obnubilée par l’image et le paraître. La jeune réalisatrice souligne aussi les déviances d’Internet, caisse de résonance des bas instincts et de la perversité.

    Malgré tout, Jade se bat. Même si on est souvent peiné de la voir prendre des illusions pour la réalité, son combat mérite le respect. Je ne regrette pas une soirée normalement consacrée à Rocketman, absent au rendez-vous. Et donc, j’ai vu un film que je m’étais promis de ne pas voir, poussé par mon épouse. L’erreur d’aiguillage valait le détour.  

                                               Dirty God : Photo Vicky Knight

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :