• Mémoire vive

                                                          

                                                                                    Cover de Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band When I'm sixty four

     

    Aujourd'hui, j'en ai quatre de moins que les 64 des Beatles. Je me suis dit, je marque le coup sur le blog et je passe la chanson des quatre garçons dans le vent " I'm sixty years old". Erreur, mon cher Watson, it's 64 not 60. Tant pis, la musique est guillerette, je maintiens.

    Qu'écrire en ce jour mémorable ?  Des souvenirs liés à des titres de films chiffrés. Me vient immédiatement  à l'esprit

     

                            Les Cinquante-Cinq Jours de Pekin  Je me souviens des terrifiants Boxers, de l'incursion de David Niven et de

    Charlton Heston dans la cité interdite pour faire sauter un arsenal. Et aussi de l'admiration de mon père pour  Still of Ava Gardner in 55 Days at Peking (1963)

    Ava Gardner : AAAH, ça c'est une femme!

    Ma mère avait aussi son idole, Gary Cooper, le shérif solitaire du Train sifflera 3 fois. Elle ne lassait pas de chanter d'un air mélancolique  "Si toi aussi tu m'abandonnes", traduction de Do not forsake me, oh my darlin', la chanson générique du film de Fred Zinnemann.

    Chanson encore, reprise à tue-tête, sur les routes de la Drôme, en 1990, avec nos jeunes enfants : "American Pie", extraite de la

     

    bande originale de  Né un 4 juillet    Je me rappelle aussi des programmes de cinéma  repris sur plusieurs pages

     

    dans les journaux.  A  l'époque, les films tenaient l' affiche  plusieurs mois, voire plus d'une année, comme les 10 commandements

     

    Les Dix commandements  Encore Charlton Heston que j'appréciais plus tard dans Major Dundee   Soleil vert : photo Charlton Heston, Richard Fleischer  

            et  Khartoum,              Khartoum : photo Basil Dearden, Charlton Heston  ce dernier vu en cinerama ( 70mm extralarge sur écran incurvé) avec mon père.

     

                                              Traînent aussi dans ma mémoire les affiches de Cléo de 5 à 7 et des 39 marches, films jamais vus.

     

                                                                               Cléo de 5 à 7             Les 39 marches

     

    Assez regardé dans le rétroviseur. C'était ma fantaisie du jour. On n'a pas tous les jours 3 x 20 berges, rendez-vous quand j'en aurai sixty four


  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Décembre 2014 à 18:53

    ah ben!!!heureusement que je suis venue jusqu'ici!!

    60 ans! c'est un bel âge! (oui! j'en sais quelque chose!!)

    Bel anniversaire, Patrice, passe  une belle journée!

    2
    Mercredi 3 Décembre 2014 à 10:50

    Merci Coumarine pour les bons voeux et ta fidélité de lectrice.

    3
    Xavier
    Jeudi 18 Décembre 2014 à 09:18

    Joyeux anniversaire cool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :