• La vie, à fond

     

     

                                               Maintenant, il faut mettre le monde à ses pieds. 

     

                   Babyteeth (2019)               

                                                                                                Maintenant, c’est quelques heures, quelques jours, quelques mois avant la mort de Milla, atteinte d’un cancer.

    Mettre l’adolescente sous cloche pour la garder un peu plus longtemps

    ou

    la laisser vivre à fond de merveilleux moments avant l’adieu…

    Être des parents égoïstes ou larges d’esprit pour héberger le premier grand amour de Milla, plus âgé, assez voyou, un peu drogué, fort débraillé, tendre sous l’exubérance. Ils se sont vus sur un quai de gare. Moses a tamponné le nez saignant de Milla avec sa blouse qui pue. Des étincelles naissent dans les yeux de la lycéenne bien sage.

     

    Babyteeth (2019)

     

         - Ce garçon a des problèmes, décrète la mère.

         - Moi aussi, j’en ai un fameux, rétorque la fille.

    L’entreprise commune, c’est de cueillir l’instant de bonheur chaque fois qu’il tombe au débotté. Moments dérobés à la mort planante, goûter la joie d’être encore en vie. Errance nocturne, duo musical, robe de gala, photo de parents enlacés…

    La maladie est rarement convoquée, place à la vie, avec tact et sensibilité. Les violons du mélo restent dans leurs étuis. Tant mieux. Bravo ! C’est bon, c’est pudiquement triste, tristesse teintée de la nostalgie d’un avenir qu’on sait ne pas advenir.

                                                              Babyteeth (2019)

    Le premier jour du reste de ta vie, dit la chanson. Personne ne sait ce qui nous est encore donné à vivre. « Trois mois au plus », dit un médecin à cette patiente octogénaire. Elle a déjoué le pronostic, vivant neuf mois de rab, une belle année entière.

    Vivre à fond ou vivre recroquevillé… Je repense à Alicia Galienne. Elle a choisi d’écrire durant les trois dernières années de sa vie, de tomber amoureuse, de veiller la nuit sur les mots qui affleurent au coin de l’âme en partance. Morte à vingt ans, elle livre des pages magnifiques.

     

    Mais j’ai trop de perceptions de l’au-delà pour ne pas croire à la survie de l’être. Le plus beau reste encore à voir et à découvrir. Le courage est mon existence idéaliste. Le courage, c’est aussi renouveler le doute.  (L’autre moitié du songe m’appartient, Gallimard)

    Shannon Murphy fredonne la beauté de la vie. La jeune cinéaste australienne transmet la folle énergie qui anime ceux qui n’ont plus rien à perdre et tellement à gagner. Je garderai longtemps en moi les coups de blues et la joie d’une émouvante condamnée à vivre.

     

    Babyteeth (2019)

     

                                                                                           Nous n’avons qu’une vie, cultivons-la!

                  Nous n’avons qu’une Terre, préservons-la!

     

     

    Babytheet sort le 3 février prochain en France sous le titre Milla


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :