• L'impasse des fidèles

     

     Fatwa

    Les fous de Dieu vilipendent les mécréants, les impies, ceux qui sont les croyants modérés. Les radicaux citent le Coran dans le texte et violentent leur prochain. La Tunisie musulmane est coupée en deux. Un cinéma, une discothèque ferment. Ne subsiste que la bibliothèque de la mosquée de l’ancien quartier de Brahim, revenu de France enterrer son fils. Son ex-femme, Loubna défie les fanatiques. Elle est sous escorte policière après la publication d'un livre contre l'obscurantisme. La laïque inflexible combat pied à pied l'intolérance

    à l'assemblée nationale.  

    Le peuple a peur ou se révolte. Certains voient d'un bon œil l'emprise des barbus car ils chassent les délinquants et les ivrognes. Fatwa donne la nausée. Nous rappelle la nécessité de se dresser pour le respect des libertés fondamentales. Ne laisser aucune espace à la radicalisation. Brasser les cultures et les opinions.

    Le mouvement libertaire d'Alger prouve qu'il est encore possible de changer le cours de l' Histoire en ne brandissant aucune bannière, sinon celle de la fraternité et du dialogue.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :