• L'énigme du pizzaiolo breton

                                             Le Mystère Henri Pick : Photo Fabrice Luchini

     

    Gallimard conserve un registre des manuscrits  adressés à la maison d’édition. Archives numérisées après 1992, manuscrites depuis 1919.

    La bibliothèque de Crozon dans le Finistère (là où finit la terre) a dédié une salle aux livres refusés.Un texte empoussiéré sur des rayons bien garnis charme un éditeur. L’auteur décédé ne dit rien à personne mais sa plume parle post mortem.

    Un deuxième éditeur flaire le bon filon : il publie un manuscrit refusé trente-deux fois.

    Voyage croustillant dans l'univers impitoyable de l'édition.

     

                                      Le Mystère Henri Pick : Photo Camille Cottin, Fabrice Luchini

     

    Le critique sceptique embarque la fille de l’écrivain pour résoudre Le mystère Henri Pick. Finalement, elle a envie de savoir qui était son père qui, avant les Dernières heures d’un grand amour, n’avait jamais rien écrit.

    Suspense sur les traces du génie capable d'écrire un chef d'œuvre au premier jet.

                                       Un duo attachant, une séance distrayante, une soirée à livre ouvert. 

     

                           Chacun a en soi une mélodie particulière qu’il peut étouffer ou développer (Jacqueline Kelen).

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :