• Joie triste

    Je serai en vacances lorsque  Vice Versa sortira le 17 juin en France et le 24 juin en Belgique.


    Je vous parle dès maintenant de cette production Pixar dans le giron de Disney. Ce périple dans les méandres des émotions mérite une belle portion de blog. Vous aurez ainsi le temps de planifier une séance familiale car les enfants entre huit et douze ans gagneront à voir ce film d'animation accompagnés d’un adulte. Enfants, parents, grands-parents vibreront à des moments différents selon la sensibilité liée à leur âge. Le film comporte plusieurs couches de perception et de compréhension.


    Joie orchestre. Vice Versa : Affiche      Tristesse manque d’estime de soi. Vice Versa : Affiche


    Le feu de Colère brise la glace.Vice Versa : Affiche                                                                                                                    Dégoût sauve la situation                                    Résultat de recherche d'images pour "vice versa photo degout"                                                                                                                            Peur relâche la pression.  Vice Versa : Affiche  

    .


    Mais Joie pleure aussi, égarée  dans les tréfonds de l’inconscient.

    Et Tristesse sait renoncer à assombrir le paysage.


    Quelle gageure de visualiser les émotions, de les incarner à l’écran. Pari réussi en optant pour la personnification de cinq grands mouvements du psychisme humain, contenus dans Riley, fillette de onze ans, appelée à grandir et à déménager en même temps. Le centre de contrôle du cerveau est fort sollicité. Le club des cinq Emotions rame en aidant Riley à traverser ces bouleversements dans sa vie.


    Joie et Tristesse forment le duo majeur du clavier émotionnel de Riley. Peur, Colère et Dégoût se poussent des coudes mais restent en retrait. Sauf quand Joie et Tristesse s’égarent dans les replis les plus reculés des circuits neuronaux de Riley. Les deux Emotions amies découvrent des contrées inconnues : Mémoire à long terme, Pays de l’Imagination,  Pensée Abstraite, Production des Rêves. Elles font connaissance de Bing Bong, éléphant rose porte-drapeau de l’imaginaire qui pleure des larmes de bonbons.

    Vice Versa : Photo  Au quartier général, Dégoût, Peur et Colère veillent au grain. Les Emotions sont solidaires. Elles se succèdent et se télescopent à la vitesse des pensées. Autant dire que les décors, les couleurs et les situations valsent dans une tournoyante débauche d’humeurs. Il faudrait revoir le film et arrêter l’image pour interpréter la symbolique des îles de la Personnalité.

    J’ai remarqué plusieurs monuments de l’Antiquité sur l’île de l’Honnêteté. Dois-je en déduire que l’honnêteté est une valeur ancienne et fondamentale de la personnalité. La plus grande île est celle de … la Famille bien entendu, avec une immense statue de papa, maman et grande fille enlacés.

                                                                Vice Versa : Photo
    Les émotions passent, les souvenirs demeurent et volent aussi en poussière. Il importe de les stocker derrière les portes à hauts battants et à grosse serrure de la mémoire. Et de ressortir les souvenirs heureux dans les coups de déprime. Ces images de bonheur et de joie constituent la mémoire vive de Riley.Petit clin d’œil au passage.La publicité parasite la mémoire. Une pub pour la gomme à mâcher semble ineffaçable.


    J’avoue que j’étais sceptique face à l’ambition démesurée de parler d’intelligence émotionnelle à tous les âges confondus. Je me demande  d'ailleurs si le flot de paroles ne submergera pas le public. Les Emotions sont bavardes, elles veulent tellement être comprises, prises pour ce qu’elles sont, de formidables véhicules d’expression de la complexité humaine.Le talent de Pixar a emporté mes préjugés.

    Vice Versa est né d’une interrogation paternelle du réalisateur, Pete Docter désorienté par le comportement de sa fille à l’entrée de l’adolescence. Il a eu envie de voguer dans les turbulences cérébrales des adonaissants. Un sondage étonnant dans la matrice émotionnelle universelle.


    Si après le film, vous avez envie de jongler avec la gamme des émotions, jouez -avec vos enfants ou petits –enfants ou entre adultes- aux cartes des émotions.


    Ou voyez ce qui vous anime en compagnie de deux ouvrages d’Isabelle Filiozat.

    Que se passe-t-il en moi ? - Mieux vivre ses émotions au quotidien                                                                                           Au coeur des émotions de l'enfant par Filliozat                   

        
    Et pour les mordus, les éditions J'ai lu ont publié l’intégrale de L’intelligence émotionnelle en un volume, paru en 2014, dont curieusement, je ne trouve nulle trace dans le catalogue de l'éditeur. Pourtant, je l'ai en mains.

     

     

    A l’affiche du 3 juin 2015

                                                                  Qui c'est les plus forts ?

    L’émotion sous l’humour et la comédie. Une petite famille sans parents se débrouille pour survivre au chômage, au handicap et au vide affectif à Saint-Etienne. Un essai à moitié réussi de cinéma populo, gouaille et tendresse au rendez-vous. Dommage ce brassage indigeste de thèmes, de l’homophobie à la mère porteuse, en passant par le football, valeur refuge pour « des gens comme nous, ça reste comme nous.» Pas forcément. Un léger parfum de Famille Bélier flotte dans la salle.

     

                      Un polar sombrissime scandinave bien glaçant (sorti le 8 avril en France). Image léchée,

                                                            policiers hors la loi, décapant et…  dénué de surprise. Décharge haute tension assurée.   

                                                                                                                                                                                                                                                                                                    J’ai rarement vu un enquêteur aussi  un enquêteur aussi  désespéré et paralysé des zygomatiques.

      Les Enquêtes du Département V : Profanation : Photo Nikolaj Lie Kaas  Une véritable prouesse d'acteur. .

     

     Rio, I love you. (en Belgique uniquement)

     

    La scintillante capitale m'a paru fade dans ce film à sketchs, 11 courts-métrages réalisés par des cinéastes renommés. La municipalité a financé partiellement la production. Du coup, réflexe libertaire, la métropole apparaît discrètement et souvent dans le survol du Pain de sucre et de sa baie somptueuse. D'autres ont apprécié.

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :