• Je vous salue Anna

     

    L’apparition (14 février) interroge la place du spirituel dans un monde pétri d’indifférence et de consommation. Nous croisons des réfugiés parqués dans des camps, nous voyons des enfants placés en foyer, nous regardons une foule agrippée à la foi vénérer Anna. La jeune novice est censée avoir vu la Vierge lui apparaître sur un mont du sud-est de la France. Des milliers de croyants se rendent sur le lieu des apparitions présumées. Le Vatican mande une enquête canonique. Une commission composée d’ecclésiastiques et de laïques se réunit afin d’établir ou d’invalider le phénomène surnaturel.

                                                         L'Apparition : Photo Bruno Georis, Elina Löwensohn, Vincent Lindon

    L’Église préférera toujours passer à côté d’un véritable phénomène plutôt que de valider une imposture, explique un jeune prêtre à Jacques, journaliste pressenti à la présidence de la commission. Jacques ne croit pas plus que ça, il croit surtout à la vérité des faits photographiée aux quatre coins du monde. Le grand journaliste est à la croisée des chemins. Il revient de Syrie, il a perdu son vieux complice de reportage. Jacques occulte sa chambre. Il rejette la lumière du jour, sombre dans un mutisme inquiétant. Il accepte néanmoins la mission vaticane, perche qu’il saisit à deux mains pour se raccrocher à la vie.

    Un processus d’enquête long et rigoureux commence ; son déroulement constitue un des atouts du film de Xavier Giannoli. Mais l’essentiel est ailleurs, dans l’approche de deux solitudes. Jacques a perdu un ami, Anna pleure encore le départ de Mériem, sa confidente, au lendemain de l’apparition de la Vierge. La voyante de dix-huit ans émeut  le baroudeur sceptique.

                                                Il y a trop de colère en vous pour accepter ce que j’ai vu.

                                                 L'Apparition : Photo

    Jacques exige des preuves tangibles, des certitudes. La psychiatre de la commission le secoue. La foi est un choix libre et éclairé. Avec une preuve, il n’y aurait plus de mystère

    Je ne mens pas, soutient Anna. Elle voit Jacques en cachette à plusieurs reprises, en dehors des auditions. La confiance est là parce qu’elle le sent différent des autres. Anne tisse un lien fort  avec un inconnu, rencontre possible parce que fortuite et sans lendemain.

    « Ce trait d’union magique survient à l’improviste, dans le train, sur un banc ou dans un bar avec des inconnus. Tout à coup, quelqu’un nous livre un presque rien qui est essentiel.» (Les chemins de sable, Chantal Tomas, points Essais 596)

    Le grand reporter questionne Anna, elle répond sans répondre. Le mystère reste entier. La cuirasse de Jacques se fendille. La ferveur et la foi d’Anna le troublent. Des pensées tournoient : et si le questionnement valait plus que la résolution du mystère ? Et si le doute assumé était la fin de l’errance ? 

    Vous croyez voir le réel, mais le réel est toujours ailleurs, dit le théologien de service.

                                            L'Apparition : Photo Galatea Bellugi

    Le véritable don de soi consisterait à changer de point de vue, à accepter qu’un monde des âmes existe au-delà du rationnel, du raisonnable. Cet invisible, on n’y croit ou pas. On peut aussi admettre sa possible réalité et s’arrêter au seuil de l’indicible.

    Jacques chemine, se recueille humble et digne sur le parvis d’un monastère aux confins du désert syrien. Il y dépose une icône que son ami défunt avait photographiée sur place. L’image pieuse était revenue abîmée en France. Jacques l’a récupérée par hasard lors de ses investigations. Il y voit un signe. Sa femme n’en revient pas. Tu crois aux signes maintenant…

    J’ai mis longtemps à aligner les mots pour évoquer L'apparition, film audacieux par son thème et son souffle romanesque. J’étais étonné de ce que j’avais vu et je ne savais pas pourquoi. Les partitions sublimes d'Arvö Part  ont certainement contribué à mon doux flottement. Les morceaux choisis élèvent l’esprit au-delà de l’entendement.

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    loois
    Samedi 17 Février à 12:06
    loois

    Bonjour Patrice, 

    Pour info il semblerait que le lien vers Arvo Part https://www.last.fm/music/Arvo+P%C3%A4rt ne fonctionne pas (il est préfixé par le lien de ton blog). 

    On peut écouter les morceaux sur Last.fm (via Youtube apparemment). Une autre option est de mettre le lien Spotify https://open.spotify.com/artist/2P6ygesd9xg5DPOBnda2jg ;) 

    A bientôt 

    Jean-Louis 

     

    2
    coumarine
    Samedi 17 Février à 12:24

    « Ce trait d’union magique survient à l’improviste, dans le train, sur un banc ou dans un bar avec des inconnus. Tout à coup, quelqu’un nous livre un presque rien qui est essentiel.» (Les chemins de sable, Chantal Tomas, points Essais 59

    cette citation de Chantal Tomas me parle énormément

    J'ai vécu plus d'une fois ce trait d'union magique, dans une rencontre forte, mais éphémère

    voilà un film que j'irai voir sûrement

    3
    Samedi 17 Février à 14:24

    Lien modifié. Merci Jean-Louis.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :