• Innommables

                 Photo James McAvoy, Jessica Chastain

    La disparition d'Eleanor Rigby (sortie le 7 janvier 2015 en Belgique, jamais sorti en France) offre un regard double sur les tourments d’un couple éploré et disloqué après la perte d’un enfant. Le drame n’est évoqué que rarement et à mots couverts. Nous observons successivement comment Lui (Him) et Elle (Her) vivent la séparation décidée par Eleanor.


    Les deux points de vue se déploient dans deux films indissociables, à voir dans la foulée, sous peine d’obérer la portée d’un dispositif audacieux dans le cinéma actuel. L’interprétation habitée

     

    de Jessica Chastain  Jessica Chastain      et de James McAvoy  James McAvoy

     

     

    contribue largement à la réussite formelle d’une gageure : capter l’attention du spectateur durant 3 h 18 sur un thème déjà ressassé.


    LUI Ne compte que sur lui-même. Cherche activement à renouer. Occupe la chambre d’amis chez son père largué par sa jeune femme. A « viré les affaires de bébé et a commandé chinois dix minutes après.»


    ELLE est partie parce que Lui a viré les affaires et commandé chinois. A essayé six mois. Retourne chez ses parents, couple apparemment stable. Retrouve sa chambre d’enfance. Se confie par bribes à sa sœur. Reprend des cours de philo. (Le professeur de philo, devenue amie d’Eleanor, souligne que le « moi » se construit aussi dans la relation aux autres et pas sur le seul ego.)

             Questionne son père :
    - Comment avez-vous fait pour être encore ensemble ?
    - C’est peut-être une question d’endurance… On traverse des tas de choses… et puis… En fait, je ne sais pas.


    LUI écoute finalement son père lui conseiller de laisser du temps à la femme de sa vie. Refuse de succéder au paternel à la tête d’un restaurant huppé. Dit à son seul ami de se taire, d’être juste là. A une aventure. Part en virée avec Eleanor. Espère son retour mais ne force plus. Vide l’appartement commun.


    ELLE écoute papa psychiatre lui dire : ne crois pas qu’il faut fuir même si la fuite paraît la solution logique.
    L’interroge encore :
    - Comment vivre sa vie ?
    - Je ne sais pas.

                                                                 The Disappearance Of Eleanor Rigby: Her : Affiche


    Conor fonce, Eleanor réfléchit. Deux tempéraments différents et des comportements contrastés. Mais ils partagent la même incapacité à exprimer un deuil immense. Il n’y a pas de mots pour dire la perte d’un enfant. De moins en moins de mots aussi, aujourd'hui, ni mode d’emploi pour réussir sa vie, pour construire son identité. Le jeune couple n’était pas prêt à vivre de tels moments éprouvants. Eleanor et Conor (33-35 ans) apprennent sur le tas et forgent leur personnalité dans l’action ou le retrait, dans la solitude ou le soutien.


    Conor agit. Eleanor pense. Conor est seul, Eleanor accepte de l'aide. Dès lors, Him semble moins consistant que Her ( un chouïa plus long). Impression trompeuse qui se dissout dans l’imbrication des deux films, assemblant le puzzle d’un couple qui, par rebond, pose les questions éternelles de l’engagement affectif, de l’implication familiale et du sens de la vie.

     

     Quelques titres épousant différents points de vue, tournants narratifs, dans un ou plusieurs films.  

     

                                                                 1963      

     

       1974  L'Ironie du sort                   1993  Smoking/No Smoking                     2010 Simon Werner a disparu…   

     

                                                                           Les opportunistes  2014

     

                                         Et pour clore en musique, la chanson des Beatles qui a inspiré Ned Benson.


  • Commentaires

    1
    Paul
    Samedi 15 Novembre 2014 à 14:53

    cf : le diptyque " La vie conjugale" de André Cayatte ....


     


    Paul

    2
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 09:16

    Exact.  Quelle mémoire! Maintenant que tu le dis, je me rappelle l'affiche du film. J'étais en Suisse à l'époque et le film était enfant non admis.

    J'ajoute l'affiche et 6 minutes du film.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :