• Faudrait pas prendre le citoyen pour une oie facile à gaver

     

     

                                       Mon Cousin : Photo Alix Poisson, Vincent Lindon

     

    Mon cousin, c’est demain. Je pressens que j’aurai peu à dire sur la comédie très en vogue actuellement. Il y a plus urgent. Le compte à rebours a commencé, a décrété une pléiade de personnalités au cours d’une conférence virtuelle de cinq heures, samedi soir. Dix ans, pas plus, pour inverser la courbe du réchauffement climatique. Parmi les illustres militants verts, le pape François a réitéré son exhortation du 1er septembre dernier, « La terre gémit, il faut la réparer. » Cette fois, il a ajouté : « Nous ne pouvons continuer à la presser comme une orange. Chacun de nous peut y jouer un rôle si nous nous y mettons tous aujourd'hui".

    Le secrétaire général de l’ ONU abonde dans le même sens. Les appels se multiplient, venant de tous les horizons, scientifique, politique, citoyen… pressant les gouvernants et les PDG d’adopter des mesures immédiates afin d’éviter un désastre climatique et écologique.

    Le nouveau gouvernement de mon petit pays s’est engagé à respecter une loi de 2003 fixant la sortie du nucléaire en 2025. Mais, il se donne encore un an pour voir si la sécurité d’approvisionnement et la stabilité des prix seront assurées. Un délai qui énerve tout le monde, ceux qui doivent construire de nouvelles  centrales au gaz, les investisseurs dans les énergies renouvelables et le propriétaire des centrales, Engie Electrabel. Ce dernier prétend qu’il n’aura pas le temps d’être prêt (commande de combustible et travaux divers) s’il fallait prolonger deux réacteurs sur sept.

                                       

    Le changement se hâte lentement tandis que les industriels du numérique haussent la cadence, notamment en poussant la 5G malgré les demandes nombreuses de moratoire tant que les effets des émissions électromagnétiques n’ont pas été chiffrés.

    Ici, «il est urgent d’attendre », a décrété la maire de Lille. Martine Aubry a suspendu le déploiement de la 5G dans sa ville. La décision du conseil municipal a provoqué la colère du secrétaire d’État au numérique ; il annonce néanmoins une augmentation des contrôles des émissions d'ondes électromagnétiques. Chiche !  

    Le renversement du dérèglement climatique consiste à accélérer et à ralentir simultanément. Accélérer les politiques favorables au climat, ralentir les progrès irréfléchis et énergivores. Compliqué !

    Nous sommes à un tournant, expression éculée, d’accord. N’empêche au niveau individuel et bassement matériel, comme celui du choix d’une voiture, quelle filière choisir ? Cette question hante mon esprit alors que j’envisage de remplacer ma bonne vieille hybride, 11 ans et 275.000 km au compteur. Une hybride améliorée ?  Une plug-in ? Une électrique ?

     

                                                      Je prospecte et tombe des nues. Une filiale de Volvo propose une alternative à la plus petite des Tesla américaines.  Le modèle est à commander en ligne, sur prospectus. La firme veut innover et supprimer les concessionnaires, les garages, les intermédiaires. Si la voiture est en panne, on vient la chercher à domicile. Renversant !

    Néanmoins, le constructeur consent à ouvrir quatre salles d’exposition en Belgique, car le client a besoin de toucher, de sentir. L’acheteur potentiel aura l‘occasion de parler du « concept » (la voiture est fabriquée en Chine) avec des ingénieurs, qui n’auront aucun objectif de vente. L’achat, c’est sur Internet. Sans moi !                                     

    Plusieurs infos confirment que l’objet en 3 D, non connecté, a de l’avenir. Ainsi   la poste belge continuera à livrer les journaux le samedi dans les boîtes-aux-lettres. Le patron des facteurs a constaté que le Belge restait très attaché au journal imprimé. C’est ce qui ressort d’une étude effectuée durant le confinement.

     

                                            "Derrière ces gens ordinaires, il y a des choses formidables", le guichetier de la poste de De Wand publie un livre sur ses clients

    Autre surprise, l’attachement au livre papier. Les librairies ont été prises d’assaut dès leur réouverture. Les lecteurs ont mesuré la valeur du contact humain et de la compétence de libraires conseilleurs. Réjouissant !

    Pourtant, « on » nous prédit la fin du livre et du journal physiques, la fin de l’argent liquide (la Suède fait marche arrière), la digitalisation intégrale des opérations bancaires (voyez les files devant les automates), alors qu’une bonne partie de la population (40%) maîtrise mal ou peu les outils numériques.                                                    

    La covid a révélé une fracture numérique réelle, insoupçonnée ou ignorée sciemment. Le virus offre une occasion de se poser, de réfléchir à notre façon de vivre. Je me répète mais la pandémie sature les cerveaux et les corps, au point de ne plus parer qu’au plus pressé, souvent dans le désordre.

                                                               

    Pourtant, cette période chahutée est propice à l’émergence d’un moi écologique. Les écopsyschologues le définissent ainsi :

    « Un processus d’individuation à travers lequel la personne s’autoréalise en dépassant les limites de l’ego individuel, au-delà de la famille et de la communauté humaine, en intégrant de manière croissante les êtres de la biosphère dont il dépend. Cette notion permet d’allier notre sens psychologique de qui nous sommes avec la réalité biologique de ce que nous sommes. » (Soigner l’esprit, guérir la terre, Michel Maxime Egger)

     

    Aller vers la Nature et la Nature nous le rendra.

    Aller vers notre nature et notre moi appréciera.

    L’histoire de Mon cousin ? Un parent très humain freine un PDG très affairé. Vu sous cet angle… peut-être que…  

     

    P.S. Si vous hésitez entre deux films, ce petit questionnaire vous facilite la vie. Bon amusement !

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :