• Donne-moi ta liste, je te dirai...

     

     

                                                     Atelier Cinémouvance le 17 juin 2017

                                                                              Tournants de vie                                                                                                                                                                       

                                                                  Expérimentez la ciné-narration

                                                              en bonne compagnie.

    _______________ Informations ici                                                                               

     

    Conversation devant l’étal d’un soldeur de DVD au marché de Namur. Un ami cinéphile parcourt méthodiquement les colonnes de films rangés dans des casiers en bois. Il a ouvert un cahier qu’il consulte de temps en temps. Nos regards se croisent enfin alors que nous étions côte à côte, absorbés dans la prospection de l’oiseau rare.

    - Je vois que tu fais des listes.

    - Oui, sinon, je ne m’en sors pas. Il m’est arrivé d’acheter deux fois un titre. C’est un beau film que tu as choisi (Brooklyn). Tu l’as vu ?

    - Oui. Je reprends chez moi quelques films aimés ou des histoires propices à une ciné-narration, thème de mon prochain ouvrage.

    Une ciné-narration naît d’un entretemps d’exception, organisé ou impromptu, dans le sillage vibratoire d’une séance de cinéma ;  elle consiste à échanger des impressions et des réactions sur une histoire mise en images, au sein d’une communauté cinéphile organisée ou occasionnelle. La ciné-narration s’appuie sur une dynamique entre partenaires ouverts à la nouveauté. Ceux-ci combinent l’histoire du film, leur vision du film et un regard neuf sur leur histoire personnelle, créant de cette façon un récit original et stimulant, qui résonne avec leurs valeurs et leurs aspirations, secrètes ou affichées. La ciné-narration enrichit l’identité narrative du ciné-narrateur en revisitant des émotions, des souvenirs et des croyances.

    Nous échangeons quelques impressions récentes sur les films qui nous ont plu. Robert vante avec émotion les mérites de La mante religieuse, inconnue au bataillon chez moi. Ma curiosité piquée au vif, je déniche ce premier long-métrage de Natalie Saracco sur Internet. Je suis loin de partager l’enthousiasme de Robert, qui décerne trois ***1/2 sur une belle liste envoyée par courriel après notre rencontre. Je lui réponds que La mante religieuse ne m'a nullement dévoré. Plus j'avance, plus les voies du spectateur sont impénétrables. J’évoque la taxinomie des listes de meilleurs films, chère à Serge Daney, critique de cinéma trop tôt décédé. Il distingue huit catégories de films.

    1. Indiscutable. Film-compagnon de route. Vu et revu. « Lot » primitif. Jamais épuisé.
    2. Devenu indiscutable ou soupçonné tel. Mais peur de réelle "connivence" avec.
    3. Aérolithe vu une fois, classé à part, second "lot" virtuel.
    4. Mémoire vive mais vague d’y avoir adhéré.
    5. Chef-d’œuvre pour les autres et, finalement, pour moi aussi.
    6. Émotion personnelle mais pas forcément partageable.
    7. Sublime ou important, un temps pour « nous ». Pas revu. Crainte.
    8. Nanars erratiquement présents. Liés à l’enfance.

    Cette classification sibylline par moments se prête à des interprétations diverses, à développer chez vous et à poster éventuellement en commentaire ci-dessous. Je reçois en réponse un argumentaire étayé et vibrant sur la mante qui divise nos visions mais pas nos personnes. Deuxième accord toltèque : Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle. Il est de ces films qui suscitent F. une émotion personnelle mais pas forcément partageable. Notre échange est clos. Je lui envoie à mon tour une liste de mes chouchous. La comparaison de nos inventaires subjectifs révèle de nombreux goûts partagés. J’y ajouterai peut-être Lost River, premier opus de Ryan Gosling, glané sur les tréteaux du soldeur éclectique.

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :