• Cuisine de l'amour à quatre mains

                                                           Julie et Julia : Photo Meryl Streep, Nora Ephron

    Désosser un canard, faire sauter une omelette dans la poêle, deux opérations délicates que Julia et Julie redoutent à un demi-siècle d’intervalle. Ces deux Américaines ont la cuisine dans le sang. Elles racontent leur amour des petits plats  français dans deux livres dont est tiré le film diffusé dimanche et hier sur Arte et disponible en VOD.

    Cette histoire à deux voix m’a beaucoup ému (Meryl Streep a vraiment la palette d'actrice la plus complète du moment). Parce que Julia respire la joie de vivre et que Julie, son émule, forme un couple attachant avec sa crème de mari. Le modèle de Julie a réellement existé. Julia Child a mis une dizaine d’années à rédiger la bible de la cuisine française enseignée à la ménagère américaine. L’ouvrage en est à sa 49ème édition. En 2002, Julie se lance un défi incroyable : réaliser en un an les 524 recettes de Julia, première Américaine diplômée de l'école Le Cordon Bleu à Paris à la fin des années 50.

     

    Julie raconte son odyssée au pays du bon beurre dans un blog, nouvelle fenêtre balbutiante sur Internet. Ses réussites et mésaventures eurent tellement de succès qu’elle en tira un livre Julie & Julia : Sexe, blog et bœuf bourguignon. Sa prose en ligne lui confère une notoriété alors que Julie paraît se sent minable aux côtés de ses amies d’enfance devenues des femmes d’affaires accomplies.

    Les deux J vont au bout de leur passion, grâce à des époux compréhensifs, modestes et patients. Même noyé dans la sauce béchamel, leur amour surnage et mûrit.

    L’amour ravive un attachement premier qui a la sécurité et la confiance, la douceur, l’inconditionnalité pour étoffe (Se trouver, Anne Dufourmantelle et Laure Leter).

    Les démêlés de Julie et de Julia pour assouvir leur faim de reconnaissance sont à la fois hilarants, inspirants et décourageants. Julie  devient le clone de Julia, regarde ses anciennes émissions de télévision. Télé et blog, elles ont été des pionnières en matière de cuisine médiatisée.

    Julie et Julia : Photo Amy Adams, Nora Ephron

    La réalisatrice et scénariste décédée Nora Ephron adore cuisiner. Elle a également un faible pour les romances. Elle a lié ses deux penchants et a  réussi une sauce tonique, qui a nourri une belle soirée inattendue, vécue à deux, ma compagne et moi. Nous avons mesuré le chemin parcouru entre  nos passions, en gardant un cap  commun, malgré les méandres de l’existence. Merci à Julia, Julie et Nora d’avoir conforté un sentiment de bonheur durable.

     

    P.S. J'ai acquis l'intégrale du Bureau des légendes à un prix imbattable. Je réserve cette série exceptionnelle pour les jours pauvres en cinéma. Ensuite, je prêterai les vingt DVD. J'ai déjà un amateur en Suisse, qui n'a pas vu la cinquième saison, terminée en mai dernier.  

                                          Julie et Julia : Photo Amy Adams, Chris Messina, Nora Ephron

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :