• Clavier émotionnel

                                                Demain a lieu le deuxième atelier de ciné-thérapie.

     

                                               Au programme :  Disconnect                               

                                                                                          

    Disconnect ou les retombées du monde virtuel sur le mode psychique. Le film n’est jamais sorti en France ; il a été distribué en circuit réduit aux Etats-Unis. En Belgique, Disconnect est apparu au début des vacances d’été 2013. Cet excellent film est revenu dans l’actualité en étant projeté devant un parterre d’élèves du secondaire à l’occasion de la journée mondiale "Safer Internet" dans un grand cinéma bruxellois. Il fait partie des 27 films racontés dans la deuxième partie de mon livre Le cinéma , une douce thérapie, à paraître bientôt (fin mars)


    Les films sur les médias numériques sont rarissimes.

     

                                                                                   Trust

    Trust plonge également dans la complexité des relations connectées. Je le recommande aux parents soucieux de comprendre les usages branchés de leurs enfants.

    Internet au quotidien sur grand écran ne passionne pas les foules, à croire que les internautes assidus fuient la mise en miroir.

                                                                 Trust : photo David Schwimmer, Liana Liberato


    Le spectateur monte ou descend la gamme de ses émois à sa guise, selon l’humeur du moment. La matrice émotionnelle du cinéma est aussi ample que la sensibilité humaine. Un atelier de ciné-thérapie explore en groupe les retombées d’un film sur la psyché. En préalable à une expérience collective, vous pouvez extraire vous-même le suc d’une séance de cinéma. Je vous propose une auto-observation avant, pendant et après la projection. Je vous livre aujourd’hui les deux premiers temps développés dans mon ouvrage. Le troisième fera l’objet d’un prochain article après la journée de demain qui s’annonce passionnante. Trois nouveaux participants ont rejoint les pionniers du 16 janvier.


    Avant la séance


    Critères de choix
    Bande-annonce, critique, bouche-à-oreille, impulsion…

    Objectif
    Détente, échappatoire, compagnie (ne pas être seul)…

    Genres préférés
    Comédie, drame, policier, romance…

     

    Pendant la séance


    Réceptivité
    Immédiate, progressive…

    Réactivité corporelle
    Agitation, assoupissement…

    Tonalité générale
    Détachement, fascination, malaise….

    Centrage sur
    Personnages principaux/ secondaires,  éclairages, décor …

    Musique

    discrète, envahissante, expressive…

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :