• Broyé

     

     

     

     

     

                                   

     

    Le poing serré, à quatre-vingt-trois ans, Ken Loach continue à démonter les rouages infernaux du libéralisme. Le système est habile à faire miroiter les illusions du travail franchisé. "Tu ne travailles pas pour nous, tu travailles avec nous."

    Ricky est seul maître à bord de sa camionnette.Sauf qu'il est géolocalisé, que tout arrêt supérieur à deux minutes est signalé, qu'il est payé au rendement. Plus il livre, plus il gagne. Et il doit gagner beaucoup pour rembourser le véhicule acheté à crédit.Il enfile les journées de 14 heures,six jours semaine. La voiture de sa femme a payé l'acompte. Désormais Abby visite ses malades à pied ou en bus.

    Les deux enfants ne voient guère leurs parents.Ce train de vie démentiel en vue d'assurer une vie décente détruit les personnes et les familles. La cadette essaie de réconcilier tout le monde, l'aîné graffe les murs avec ses potes, en pétard contre une société inhumaine.

    Le cri du cinéaste engagé est carrément désespéré au point de sombrer dans l'excès. La déprime guette. La tableau est tellement noir qu'il insensibilise le spectateur. Qu'importe, l'uberisation de l'économie, rendant le travailleur taillable et corvéable à merci, sous l'emprise du traçage numérique, mérite d'être pilonnée à boulets rouges.

    Sorry We Missed You : Affiche

                                                            Les péripéties serrées mettent sous pression, identique à celle que Ricky s'inflige pour nouer deux bouts inaccessibles.Les moments de détente sont rares.Il y a ce ce repas de famille et surtout la lumineuse Liza Jane. Du haut de ses onze ans,elle croit dur comme fer au bonheur d'antan,quand ses parent étaient sur le point d'acheter leur maison.Et puis, il y a eu la crise de 2008. Liza Jane parvient à tirer un sourire de son père au cours d'une tournée accomplie dans la bonne humeur. Fille et père partagent un sandwich, assis entre les portes arrière ouvertes sur la campagne de Newcastle. Le repas dépasse les deux minutes d'arrêt. On s'en f... dit Ricky.

    Erreur, car des clients mal lunés ont signalé la présence de la fillette dans la camionnette. "Inadmissible", tonne la brute de patron. Là, Ken, tu y vas vraiment fort.

     Sorry We Missed You : Photo Ross Brewster             Sorry We Missed You : Photo Debbie Honeywood, Katie Proctor, Kris Hitchen, Rhys Stone                                                                                  

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :